Le domaine Delesvaux veille aux grains

Vignoble : LOIRE
Cépage : CHENIN
Appellation : COTEAUX-DU-LAYON

A la recherche d’un Coteau du Layon bio pour accompagner un dessert, j’avais repéré sur internet ce domaine dont le propriétaire Philippe Delesvaux est considéré par le magazine américain Wine Spectator comme le pape des liquoreux en Val de Loire (cf article du site pipette.canalblog.com du 17 janvier 2011).

La fumée blanche repérée, c’est par un bel après-midi d’août que je me rendis à Saint-Aubin de Luigné dans le Maine et Loire au Domaine Delesvaux.

Domaine Deslevaux : un Coteau du Layon bio

Philippe Delesvaux me fit découvrir le domaine et son environnement géographique à partir de son potager cultivé derrière le chai.
Situé sur une corniche angevine le domaine est bordé par deux cours d’eau, au sud le Layon et le Louet au nord. Il compte environ 11 ha dont, fait rare, 9,5 d’une seule parcelle entourée de vieux murs de schiste et de haies. L’encépagement est essentiellement en Chenin. Philippe me montre en face, sur l’autre rive de la Loire, la Coulée de Serrant où Nicolas Joly produit sur le vignoble réputé de Savennières des vins blancs exceptionnels.

Sans poudre de perlimpinpin

C’est écrit sur la contre étiquette !

Le vignoble est conduit selon les préceptes de la biodynamie, les vins sont certifiés Demeter. Comme le précise si bien Philippe sur les contre-étiquettes de ses bouteilles et bien avant qu’Emmanuel Macron ne réhabilite l’expression, sans poudre de perlimpinpin. Comprenez : sans l’utilisation de produits phytosanitaires (désherbants, insecticides, engrais…) ou intrants autres que le soufre et le cuivre. Le soufre pour ses propriétés d’antioxydant et antiseptique qui évitent l’altération du raisin, du moût et du vin ainsi que la reprise de la fermentation, le cuivre pour lutter contre le mildiou.

Philippe, parisien aux origines savoyardes, s’installe avec son épouse Catherine à Saint Aubin sur Luigné en 1978. Une vingtaine d’années plus tard, Catherine quitte son poste d’enseignante pour se consacrer au domaine.

La cuvée Authentique

Lors de la dégustation, je fus particulièrement séduit par la cuvée Authentique franc de pied 2015. Il s’agit d’un blanc sec d’Anjou, doté d’une belle bouche ample d’une impressionnante longueur. Il peut être dégusté à l’apéritif ou en accompagnement de poissons ou viandes blanches. Cette cuvée est vinifiée à partir de cépages Chenin et son élevage en barriques non neuves durent 18 mois.

Crédit photo vinissime68.com

La cuvée Passerillé 2017

La cuvée Passerillé 2017 est un Coteau du Layon Saint-Aubin blanc moelleux obtenu par passerillage des raisins de Chenin. Ce vin offre un nez fruité une belle fraîcheur en bouche avec une finale moelleuse. Comptez 12,50€ la bouteille de 75cl.

Le passerillage consiste à laisser les baies se dessécher naturellement à l’air. Ce procédé permet d’obtenir une concentration des sucres et donc un degré alcoolique plus élevé.

Les Clos 2016 Coteau du Layon Saint-Aubin

Les Clos 2016 Coteau du Layon Saint-Aubin, un vin blanc moelleux élaboré à partir du Chenin mi-passerillé, mi-botrytisé est élevé 18 mois en barriques. Il se caractérise par une belle richesse en bouche avec l’acidité naturelle du Chenin et pourra se conserver une dizaine d’années. Cette cuvée que j’ai récemment fort appréciée avec une galette des rois à la frangipane offre un excellent rapport qualité prix (14€ la bouteille de 50cl).

Les Sélections de Grains Nobles

J’ai ensuite dégusté les Sélections de Grains Nobles (SGN) des millésimes 2010, 2011 et 2015, des vins blancs liquoreux de l’appellation Coteaux du Layon Saint-Aubin obtenus à partir de Chenins botrytisés élevés 24 mois en barriques. Dominés par des notes de miel, ils développent en bouche un bel équilibre avec de l’amplitude et beaucoup de volupté. Idéal à l’apéritif, au goûter ou en accompagnement d’un foie gras ou d’un dessert.

La cuvée Anthologie

Avec la cuvée Anthologie considérée comme un des meilleurs liquoreux du monde, la messe est dite. Les Delesvaux ont dégagé la quintessence du Chenin botrytisé, un véritable chef d’œuvre vinifié que lorsque le millésime est jugé exceptionnel. Sachez qu’en 40 ans le couple Delesvaux ne l’a produit que 4 fois : 1995, 1996, 1997 et 2010.

Le couple Delesvaux a beaucoup oeuvré pour la reconnaissance par l’INAO de la mention Sélection de Grains Nobles en Coteaux du Layon sur les étiquettes qui a été obtenue en 2003.

Je remercie très sincèrement Philippe Delesvaux pour la chaleur de son accueil, sa disponibilité et la qualité de ses vins. Après les déconvenues du millésime 2017 suite au gel subi au printemps, parions qu’il nous gratifiera de beaux flacons 2018 et pourquoi pas d’une nouvelle cuvée Anthologie ?

Franc de pied
Avant l’épidémie de phylloxera survenue à partir des années 1860, les vignes étaient plantées franches de pied. En une trentaine d’années ce parasite importé des États-Unis détruisit le vignoble européen. En France ce sont 2,5 millions d’hectares de vignes qui disparurent. Actuellement le vignoble français compte environ 800 000 hectares, soit un tiers de celui de l’époque.
Depuis ce fléau, la quasi-totalité des cépages sont greffés sur des porte-greffes américains dont les racines résistent au parasite. Les vignes franches de pied sont extrêmement rares du fait que le risque n’est pas écarté, que les rendements sont généralement faibles et que la durée de vie des vignes est aléatoire.

CATHERINE & PHILIPPE DELESVAUX
DOMAINE DELESVAUX
Les Essarts – La Haie Longue
VAL DU LAYON
49190 SAINT AUBIN DE LUIGNE
Tél : +33(0)2 41 78 18 71

Jean-Marc

Jean-Marc

Le vin est un plaisir qui mérite d’être partagé. J’espère que ma modeste contribution y participera et éveillera votre curiosité.

Mes articles

T2 commentaires

  1. Thibault

    Sympa cet article ! il y a tellement de choix en Pays de Loire et Anjou que ça permet d’avoir de bonnes adresses avant d’y aller 🙂

    Merci pour le partage, bonne journée à vous !

Pose ton verre lache ton comm