Costières de Nîmes : découvertes et coups de cœur en pagaille !

(le titre est à lire avec l’accent qui va bien 😉 )

En préparant notre week-end Nîmois, je nous revois énumérer tous nos « à priori » à propos de cette appellation que nous connaissions presque pas : « Ah bon ? Ils font des blancs ? », « Du peu que je connais, je peux te dire que les rouges ils tapent un peu… »
On peut maintenant vous dire que ces quelques jours passés sous le soleil ont fait tout voler en éclats !
Alors ouvrez vos chackras et embarquez avec nous !

Une appellation jeune et dynamique, portée par une nouvelle génération de vignerons

Notre séjour à Nîmes a été rythmé par de (très) belles rencontres, à commencer par les vignerons qui nous ont ouvert leurs portes avec beaucoup de générosité malgré la période des vendanges qui battait son plein.

Créée en 1989, l’appellation « Costières de Nîmes » fait office de petite jeunette à côté de ses voisins de Côtes du Rhône. Et c’est sans doute pour cette raison que tout nous a paru aussi « accessible » lors de notre visite.
Est-ce la proximité avec la mer ? L’accent chantant de nos interlocuteurs ? Toujours est-il que dans les ruelles de Nîmes, jusqu’entre les pieds de vignes, règne une sensation de légèreté enivrante.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à découvrir ce terroir méconnu si particulier, à la frontière de l’Hérault et du Gard.

Nîmes, joyaux des Costières

Notre périple commence à Nîmes, ville connue pour ses belles arènes, incroyablement préservées malgré les siècles qui passent et les caprices du temps. Y’a pas à dire, sont costauds ces romains.

D’ailleurs, petit point langue française : dire « les arènes » est une mauvaise habitude puisqu’en fait l’arène désigne le « terrain » au centre des gradins de l’amphithéâtre. Pour être correct, nous devrions donc dire « l’arène » de Nîmes. Voilà qui est dit ;). Vous en ferez ce que vous voudrez !

« Où qu’elle est la vachette ?? »

Un terroir unique en France

Historiquement boudés (à juste titre ?) par les français qui préféraient se rassurer en se tournant vers les bordeaux par exemple, les vins du Sud ont désormais la côte.

Le terroir des Costières de Nîmes est particulier : mi-gardois, mi-héraultais, un pied dans le Languedoc, mais rattaché au vignoble des Côtes du Rhône… nous ne sommes pas à une contradiction près 😉
Nous sommes sur le terroir le plus au sud des Côtes du Rhône, certains vignerons auxquels nous avons rendu visite travaillent même toute l’année avec vue sur la mer Méditerranée !
Cette situation géographique, les vignerons en sont très fiers, car ce vent iodé tempère le climat et apporte la singularité des vins de Costières.

D’ailleurs, « Costières de Nîmes » n’en a que le nom puisqu’aucune bouteille n’est produite à partir de vignes plantées à Nîmes même, mais dans les communes aux alentours !

Qui dit jeune appellation, dit « tout est à construire » & cela, les équipes de « Costières de Nîmes » l’ont bien compris : couleurs acidulées, événements fréquents, transparence avec les consommateurs, préférences pour la culture bio… tout y est !

Costières de Nimes

crédit photo : Charlène Pelut

grappes de vin Costières

crédit photo : Charlène Pelut

Nos coups de cœur & levées de coude(s)

Autant vous le dire tout de suite, nous avons d’ores et déjà prévus d’écrire un autre article à ce sujet tellement ils sont nombreux !
Nous allons déjà vous présenter les domaines visités lors de cette escapade.

Le Château Vessière :

Vendanges Domaine Vessière

Philippe se paie notre tête… Lui on ne l’a pas obligé à le porter ce tablier ! (crédit photo : Charlène Pelut)

(attention gros coup de cœur)
———————————————————
📍Nous sommes au sud de Nîmes, à seulement quelques km de la mer Méditerranée.
💪🏼 La spécialité du domaine : Alors que les vins blancs ne représentent qu’entre 5 et 10% des bouteilles de l’appellation, au @chateauvessiere on en produit plus de 20%, et ce, bien avant cette toute nouvelle « hype » des vins blancs Costières de Nîmes.
😍 On a adoré la cuvée « Chateau Vessière » en blanc. Une cuvée plusieurs fois récompensée, 70% roussanne, 30% grenache blanc.
Un vin frais, sur les fleurs blanches, vraiment tout ce qu’on aime 👌🏼Et en plus hyper abordable (environ 8€).

vignes costières de nimes

Augustin a donné de sa personne dans les vignes… à moins qu’il ne cherchait à se cacher pour piquer un p’tit somme… (crédit photo : Charlène Pelut)

vignes nimes

crédit photo : Charlène Pelut

bouteilles costières

Vignerons des Costières

Grosse marade ! (crédit photo : Charlène Pelut)

Vincent, profitez en, c’est rare qu’il soit aussi immobile ! 😉 (crédit photo : Charlène Pelut)

———————————————————
🍇 Appellation : Costières de Nîmes, terroir Méditerranéen aux influences saline. Le terroir bénéficie d’une régulation naturelle du climat aidée par les marais et les vents maritimes.
Le domaine est aujourd’hui géré par la famille Vessière (Philippe -le papa-, puis maintenant Vincent et sa femme, Lucie).
Un domaine qui a beaucoup évolué en 30 ans pour privilégier la qualité de la production, et ils ont bien bossé 😉
• 50ha de vignes cultivées
Un immense merci à vous pour votre accueil en pleines vendanges, et pour nos échanges passionnants et sincères 🙌🏼

 

Château d’Or et de Gueules :

Domaine bio de 65 hectares sur la commune de St Gilles. • 🙋🏼 Diane de Puymorin fait partie de cette nouvelle vague de vigneron de l’appellation.
Elle rachète le domaine à 30 ans et investit toute sa passion et son énergie dans ses terres. • 🙋🏻‍♂️ Mathieu, son mari, l’a rejoint depuis en s’investissant en parallèle pour la cause des vignerons indépendants #mrlepresident

—————————————————————
🍷 D’abord un rosé attractif pouvant ravir tout le monde : Cuvée « Les Cimels ». Puis des rouges aux noms provençaux, de la gamme Les Parcellaires, issus des plus vieilles vignes, vendangées à la main où chacun trouvera sa préférence, mais les 3 sont à goûter 👌
• Petite préférence pour le « Castel Noù » à majorité Grenache, expressif et pleins d’arômes 😉

Diane et Mathieu, les heureux propriétaires du Château d’Or et de Gueules, couple extra ! Merci pour votre accueil 😉

 

Chateau-Or-et-Gueules

Issus des plus vieilles vignes vendangées à la main et élevées dans les meilleurs fûts de chêne français.

Petite aparté sur la cuvée spéciale de Mathieu : « Mon fût c’est du poulet ? » ! Pour connaitre l’origine de ce nom et de cette cuvée, il vous faudra aller à Nîmes puis espérer tomber sur Mathieu et Diane dans un bar à vins, partager un verre ou deux… et enfin écouter leur histoire 🙂 En tout cas cette cuvée sympathique est à boire entre copains, à l’apéro, en pic-nic, elle s’offre aussi aisément !

Sinon si tu nous lis Mathieu, on en veut bien une aile ! 😉

Bref on vous recommande vivement de découvrir la palette proposée par Diane et son mari Mathieu, et ça en toute objectivité (rien à voir avec la soirée Nîmoise que l’on a passé avec eux  😜 🎶)

Domaine Michel Gassier :

Alors attention, nous sommes quand même là dans le haut du panier des Costières de Nîmes. Un travail reconnu et justifié, des bouteilles sur des tables étoilés (Restaurant Skab), Michel Gassier a l’amour de la terre et le goût du travail bien fait.

Accueillis par Tina, la femme de Michel, nous avons découvert le Domaine et plus particulièrement les sols grâce aux fosses creusées dans les vignes. Il a été intéressant de voir cette superposition de couches de galets rhodaniens, de craie, d’argile… et l’impact que cela pouvait avoir sur les vignes.

« Quelqu’un a vu ma lentille ??! »

Le domaine attache beaucoup d’importance à la biodiversité dans ses vignes et à l’impact d’une culture raisonnée sur l’espérance de vie de ses pieds.

C’est pourquoi, la culture est en bio, avec une sélection massale et des pieds de vignes en gobelets sur certains cépages (grenache, mourvèdre). On laisse le temps aux sols et à la vigne de se régénérer.

Nous avons goûté deux vins blancs, le Nostre Pais 2016, et le Château de Nages, Vieilles vignes 2016.

C’est une affaire de goût, le Château de Nages est très aromatique, longue finale, fruits jaunes mûrs, fleurs et touche de vanille, un peu plus « gras » en bouche. Le Nostre Pais est plus sec, des notes de citron, de fleurs blanches, de silex, beaucoup de fraicheur, dans une grande minéralité.

Les deux sont très bons, chacun saura se distinguer selon les plats choisis.

Chateau-de-nages

Nostre Pais, sec, frais, minéral // Château de Nages – Vieilles Vignes : rond, fruité, riche

Pour la petite info, le Château de Nages (propriété de Michel Gassier donc), a produit plusieurs cuvées, rouge, blanc, rosé et gourmande au nom de « Liberty« … Du coup Liberty Nages… vous l’aurez compris.

C’est une cuvée sans chichi, sans artifices, sans traitement dans la culture et période de vinification, une cuvée nature et vin de France, laissant exprimer toutes leurs envies et choix durant le processus. A tester donc !

Merci à Tina et Michel pour leur accueil et la découverte de leurs vins aux mérites justifiés !

Château Beaubois :

Tenu par Fanny (la sœur) et François (le frère), le domaine de 60 hectares en bio offre un beau panel de vin à découvrir (et une superbe huile d’olive en quantité limitée).

Nous avons eu droit à une belle visite guidée du chai avec les cuves pour certaines remplies, et une dégustation du vin alors encore en état de jus bien sucré 🙂 (le « mou »).  Il en ressort les arômes primaires de fruits (poire, abricot, fruits rouges…) c’est assez gourmand et un bon exercice à faire en amont de la vinification.

Dégustation du vin avant fermentation, comme un jus de fruits bien sucré

Après de belles explications très instructives par Fanny dans le chai, place à la dégustation d’une partie de la gamme dans l’office.
Le Château Beaubois propose 6 cuvées :
*Idole
*Harmonie
*Confidence
*Élégance
*Expression
*Les Duos (IGP Oc)

Nous avons goûté la cuvée Idole et Confidence en rouge, de beaux vins bio bien travaillés, très agréables. C’est un bon choix pour découvrir le domaine 🙂

🍇  La surprise du domaine : Une Cuvée spéciale !

Il faut le savoir, la toile de jean, le denim, vient de Nîmes… 😀

Et les Ateliers de Nîmes ont pour projet de relocaliser la production dans la ville. Pour aider ce projet, Fanny et François ont créé une cuvée spéciale « Ramenons le Denim à la maison » dont la totalité des bénéfices de la vente de ce vin sera reversée à l’entreprise nîmoise pour l’aider à acquérir des métiers à tisser des années 1950. On aime l’idée et l’initiative #MADEINFRANCE 💪🏼

Editée en série limitée (1000 pcs), chacune des bouteilles sera présentée dans un coffret collector co-brandé Château Beaubois et Ateliers de Nîmes, délicatement fermé avec un ruban de satin bleu et blanc. Pour la première fois dans le monde du vin, les bouteilles seront habillées d’une étiquette en Denim bleu brut 😉

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Petit Vin Entre Copains (@petit_vin_entre_copains) le

La fine équipe de testeurs au Château Vessière avec Philippe au centre (crédit : Charlène Pelut)

 

Merci aux équipes « Costières de Nîmes » pour leur accueil et leur bonne humeur ! Merci à tous les vignerons d’avoir joué le jeu, c’était réellement une expérience très enrichissante.
Pour en savoir plus sur l’appellation c’est ici : https://www.costieres-nimes.org/

 

Matthieu et Augustin

Matthieu et Augustin

Bienvenue ! On est 2 potes, la trentaine, et on s’est mis dans l’idée de partager nos impressions, nos goûts et quelques bons plans sur des vins qui nous plaisent... Laissez nous un message !

Mes articles

Pose ton verre lache ton comm