Qu’est-ce qu’on boit avec une raclette savoyarde ?

Question épineuse à laquelle nous nous frottons aujourd’hui ! Une bonne raclette en plein hiver c’est fabuleux, mais le choix du vin est primordial, et c’est en tant que régional de l’étape je vais tenter de vous partager quelques conseils. Essentiellement du bon sens vous allez voir 🙂
raclette

Consommez local !

Recette typique de Savoie, vous apprécierez d’autant plus votre raclette savoyarde si vous l’accompagnez d’un vin du même terroir.
Il existe beaucoup de « petits vins » très abordables que vous connaissez déjà certainement : vin de Savoie, Apremont, Roussette de Savoie, Seyssel, pour ne citer que les appellations les plus connues.

Il est également courant de se voir servir des vins de Côtes du Rhône type Crozes-Hermitage ou St Joseph. Je le déconseille. Les fromages à pâte molle se dévorent avec des vins frais et simples. La raclette (aussi délicieuse soit elle) est un plat de base (pommes de terre + fromage), nous recommandons donc de rester sur ce ton en évitant les vins trop complexes ou trop vieux : mieux vaut rester sur des vins spontanés et « faciles à boire ».

Vin rouge ou vin blanc ?

Personnellement, je suis plutôt de la seconde option, que je trouve plus appropriée, mais comme tous les goûts sont dans la nature prévoyez le coup. Pour les inconditionnels du rouge, une Mondeuse fera parfaitement l’affaire en se mariant très bien à la charcuterie. Pour les amateurs de blancs, la Roussette de Savoie, minérale et fruitée accompagnera sans chichi votre assiette.
Dernier conseil : A moins d’habiter dans la région, il n’est pas courant de retrouver ces appellations dans les rayons des supermarchés ou même chez vos cavistes préférés (Nicolas n’en a pas forcément par exemple). Alors n’hésitez pas à stocker quelques quilles lorsque vous tombez sur une bouteille qui vous satisfait.

Si vous souhaitez plus d’infos sur les vins de Savoie c’est ici.

Et vous, plutôt rouge ou blanc avec votre raclette ?

Matthieu

Matthieu

Fervent défenseur du ballon de rouge entre copains, savoyard expatrié en terres parisiennes, amateur de blanc converti. J'aime un peu trop les côtes du Rhône, mais ils me le rendent bien.

Mes articles - Instagram

1 Comment

Laisser un commentaire