À Chavignol sur les terres de la Famille Bourgeois

Vignoble : VALLEE DE LA LOIRE
Appellation: SANCERRE

Il est 8h30, gare de Bercy (Paris), le soleil rasant illumine de vieux trains qui ont vraiment l’air d’être arrivé en bout de piste ! Mais qu’importe, on embarque direction la gare de Tracy Sancerre où nous attend Cédric, le représentant de la maison Bourgeois.

Chavignol domaine Bourgeois

Le terroir de Sancerre

SAUVIGNON BLANC
Il parait que quand on aime on ne compte pas. Nous sommes toujours surpris des réactions que génèrent l’appellation Sancerre : une AOP que tous les néophytes connaissent en France comme à l’international. Mais quand on questionne les amateurs un peu plus éclairés, on se rend compte que beaucoup se méfient, troublés par ce qui est sans doute le revers de la médaille : un rapport qualité/prix parfois insuffisant.

Il est vrai que tout n’est pas bon à prendre, loin de là, mais qu’importe, nous on a toujours réussi à repartir avec de quoi garnir notre cave.

Pour l’occasion on a sorti une bouteille de Gérard Fiou de la cave !

Le petit village de Chavignol, village de …?

Certains diront qu’à Chavignol on y fait du fromage… d’autres du vin… La vérité c’est qu’à l’origine tout le monde avait des chèvres pour la bonne raison que les bœufs préfèrent les prés aux pentes raides des coteaux de Chavignol. On y a donc fait du fromage pendant longtemps… et aujourd’hui du vin. Alors ? Bergers ou vignerons les Chavignolais ? ^^ Assurément d’excellents vignerons qui n’ont pas du aller très loin pour trouver un de nos accords « met/vin » préférés.

Chavignol est un tout petit village très typique, au pied de la parcelle des Monts Damnés de la maison Bourgeois. D’ailleurs, lorsque Cédric nous fait visiter leurs installations, on comprend très vite que tout le village est tenu depuis plusieurs générations par la famille : « Ici, la maison de Jean-Marie », « là-bas son fils habite la maison qui fait l’angle », « ici l’ancienne maison d’Henri …et sa cave ».
On vous conseille d’ailleurs de passer par l’hôtel / restaurant des Monts Damnés avant de partit à l’assaut des nombreux chemins de randonnées du coin.

La famille Bourgeois (Henri Bourgeois)

La cave historique d’Henri Bourgeois

Nous avons donc été accueilli par Cédric, arrivé depuis peu sur le domaine pour promouvoir le fruit du travail de la famille.
La famille justement ! Initialement le domaine s’appelait Henri Bourgeois, mais depuis la reprise par les petits-enfants, la décision unanime a été de le re-baptiser domaine Famille Bourgeois. Nous avons rencontré Jean-Marie l’un des patriarches actuels, fils d’Henri. D’un naturel très accueillant, il nous a présenté les vignes en retraçant l’histoire du domaine et son évolution… Jamais avare en bons mots, il y a vu un sympathique prétexte pour déguster avec nous 😉

Il nous explique que les fistons de la famille ont pris la relève (Arnaud, Lionel et Jean-Christophe), chacun s’occupant d’une partie de la vie du domaine : la culture, la vinification et la commercialisation. Nous commençons donc cette superbe journée par la découverte de quelques crus en terrasse face à la côte des Monts Damnés. S’en suivra, un tour  complet du chai, un déjeuner excellent au restaurant du domaine, un tour des caves, et une nouvelle dégustation au caveau de la majeure partie des vins du domaine.

« Les Ruchons » : COUP DE CŒUR de cette première dégustation. Du silex à l’état pur, un régal !

Le domaine en quelques mots

Il s’agit là d’un des 3 plus gros producteurs de l’appellation Sancerre.
– 72 hectares de vignes divisées en 124 parcelles autour de Chavignol et Sancerre
– 2 millions de bouteilles produites chaque année !
– Une centaine de cuves garnissent le chai gravitationnel du domaine sur 4 étages, très impressionnant !
– Sanvignon Blanc et Pinot Noir exclusivement
– 80% de blancs, 12% de rouges, 8% de rosés
– Une stratégie de croissance locale : rachat des domaines Laporte (Sancerre & Pouilly Fumé) et Gérard Fiou (dont on vous en a déjà dit le plus grand bien lors de notre dernier week-end à Sancerre).
– Et internationale avec l’acquisition d’un domaine Néo-Zélandais qui travaille le Sauvignon Blanc de l’autre côté de la planète : Le Clos Henri.

« En 40, les gens enterraient leur cave à cause des allemands, nous on l’a bu pour être sûr ! » (Jean-Marie)

Merci à Cédric pour la visite guidée très intéressante, Merci à Jean-Marie pour son temps et ses anecdotes de famille, Merci au domaine pour leur accueil ! On vous recommande une halte là bas, les vins sont extra, le caveau de dégustation très agréable, et les membres de la famille prennent le temps de faire les visites eux mêmes.

Matthieu et Augustin

Matthieu et Augustin

Bienvenue ! On est 2 potes, la trentaine, et on s’est mis dans l’idée de partager nos impressions, nos goûts et quelques bons plans sur des vins qui nous plaisent... Laissez nous un message !

Mes articles

1 commentaire

  1. Nico

    Génial ! j’adore l’article et pour y être allé Chavignol est vraiment un village sympa ! je n’ai pas fait les caves Bourgeois mais je vais y retourné !

    A +

Pose ton verre lache ton comm