Eric Sage, un vigneron qui mérite son nom

Vignoble : LOIRE
Appellation : FIEFS VENDÉENS

Fidèle lecteur des articles de petit vin entre copains, mon ami Jacques de La Bernerie en Retz, (comment ça vous ne connaissez pas le Pays de Retz ?) me suggéra dernièrement de m’intéresser aux vins des Fiefs Vendéens.
Comment et surtout pourquoi refuser une telle proposition 🙂 ?

Qui est donc Eric Sage ?

Erice Sage, vigneron Fiefs Vendéens

J’aurai pu rendre visite à Thierry Michon du domaine Saint-Nicolas, qui depuis de nombreuses années tire l’appellation d’un point de vue qualitatif, j’ai préféré rencontrer un nouveau venu dans l’appellation qui fait déjà parler de ses vins : Éric Sage.

Vendéen d’origine, Éric Sage suit des études de viticulture et d’œnologie à Briacé dans le vignoble nantais. Un BTS en poche il part forger son expérience comme régisseur dans un domaine à Oisly (appellation Cheverny) puis dans le sancerrois au domaine Bourgeois (Plus tard il créera même un bar à vins à Blois avec un ami).

A l’approche de la quarantaine, décidé à devenir vigneron, il reprend le domaine de la Rose Saint-Martin de la famille Roux en mars 2016. Cette propriété de 15 hectares sur la commune de Brem sur Mer appartient à l’appellation Fiefs Vendéens.

Trouver un équilibre entre la vigne et son environnement

La terre, les animaux, les insectes pour obtenir l’harmonie nécessaire au bien être et à la bonne santé de ses vignes, gage de qualité pour les raisins afin qu’ils offrent des vins généreux, telle est la sage philosophie d’Eric. Il a entrepris, dès son acquisition en 2016, la conversion de son vignoble en bio, travaille ses vieilles vignes avec un cheval de trait et recourt peu au sulfitage.

Confronté dès son installation aux aléas climatiques de 2016 et 2017, il connaît l’importance des éléments :
– l’air : les vents marins,
– l’eau : la masse océanique et la pluie,
– le feu : le soleil et la luminosité,
– la terre : la composition des sols, sur la production et la qualité des millésimes, certaines de ses parcelles sont situées à 1,5 km de l’océan… Cette proximité se traduit par la salinité que l’on trouve en fin de bouche lors de la dégustation des blancs et même sur certains rouges.

Les blancs méritent, selon Eric Sage, d’être carafés une heure avant leur dégustation.

Fiefs vendéens : place à la dégustation !

Comme d’habitude j’ai bien fait mon travail

Cuvées Eric Sage

La Bien Nommée : est une cuvée issue du cépage « Précoce de Malingre » du fait de sa précocité et du nom de celui qui l’a créé, Monsieur Malingre. Autrefois très fréquent en Vendée, il a été arraché et à quasiment disparu de nos jours. Eric Sage en possède une parcelle de 45 ares. Ce vin aux arômes d’agrumes est fruité et offre en bouche une belle tension.
Cépage : PRECOCE DE MALINGRE

La cuvée Grand Large blanc : est un assemblage de chenin et de chardonnay, fruité avec une belle fraîcheur il peut être dégusté avec des fruits de mer ou des poissons grillés (7,75€ le 2017)
Cépage : CHENIN CHARDONNAY

Bout au vent : est produit à partir de vieilles vignes de chenin (appelé Franc Blanc en Vendée), il est sec, minéral et offre une fin de bouche saline. Il mérite d’être conservé deux années en cave pour s’exprimer pleinement. Idéal à l’apéritif, en accompagnement de poissons ou avec des fromages (11€ le 2017).
Cépage : CHENIN

Grand Large rouge : est un assemblage de cabernet franc, de négrette et de pinot noir. Il est fruité et équilibré, à déguster avec de la charcuterie ou des grillades (7,75€ le 2017).
Cépage : CABERNET FRANC NEGRETTE PINOT NOIR

100% Négrette : développe des arômes de fruits rouges et est doté d’une belle fraîcheur en bouche (8,95€ le 2017).
Cépage : NEGRETTE

Cuvée les 3 Éléments : référence à l’air, à l’eau et au feu est issue de très vieilles vignes de négrette. Il offre un joli nez de fruits noirs, d’épices avec de la puissance et une belle longueur en bouche.
Cépage : NEGRETTE VIEILLES VIGNES

Mon coup de cœur !

Enfin, Éric Sage m’a procuré un vrai bonheur, déguster sa cuvée confidentielle la Vigne du Grippou dans son chai en soutirant le vin directement au tonneau !

PINOT NOIR
Issu de vignes de pinot noir, ce vin au nez de fruits rouges est fin, élégant, soyeux… Un vrai régal et surtout une très belle découverte.

Malheureusement, il en produit très peu et n’en avait que quelques bouteilles. Il a gentiment accepté de m’en vendre une, 12€ c’est une belle affaire. Il va falloir patienter jusqu’à la fin 2019 pour peut-être espérer en acheter. Il serait plus prudent de les réserver.

Je n’ai pas dégusté les rosés, pourtant ils représentent 45% de l’appellation contre 38% pour les rouges et seulement 17% pour les blancs.

Ce fut un vrai beau moment que j’ai passé avec Éric et ses vins, moment que je prolonge par ce récit mais surtout en dégustant ses cuvées avec mes amis. Je l’en remercie très chaleureusement et ne manquerai pas de repasser lui rendre visite lors de la mise en vente du prochain millésime.

Le terroir des Fiefs Vendéens
Cette appellation qui fait partie des vins de Loire a obtenu l’AOC en 2011.
On y distingue 5 terroirs : Brem/mer, Mareuil, Pissote, Vix et Chantonnay qui ont chacun un encépagement spécifique. Les cépages dominants sont pour les blancs : chenin, groleau gris et chardonnay et pour les rosés et les rouges : négrette, pinot noir, cabernet franc, gamay, cabernet sauvignon. 18 vignerons cultivent les 420 ha que compte le terroir. Les sols sont généralement argile-calcaire avec sur Brem et Mareuil du schiste et de la rhyolite. Le climat est fortement marqué par la proximité de l’océan.

Jean-Marc

Jean-Marc

Le vin est un plaisir qui mérite d’être partagé. J’espère que ma modeste contribution y participera et éveillera votre curiosité.

Mes articles

T2 commentaires

Pose ton verre lache ton comm